Skip to main content

Le vendredi 30 novembre, Unibail-Rodamco-Westfield a inauguré le nouveau Terminal 1 de l’aéroport de Los Angeles (LAX), aux côtés du Maire Eric Garcetti, de Los Angeles World Airports (LAWA) et de la compagnie aérienne Southwest Airlines. Le terminal réaménagé – pour un montant de 500 millions de dollars – comprend désormais des zones d’enregistrement et de sécurité optimisées, des nouveaux tapis à bagages, ainsi qu’une offre de restauration et de shopping revitalisée au design dernier cri.

Le Terminal 1 est l’opération de transformation la plus récente du Groupe à LAX. Le projet a permis la création de 3 475 emplois de construction et le renouveau complet du terminal. La nouvelle offre comprend 22 boutiques et restaurants, y compris des enseignes locales populaires telles que Urth Caffé, Trejo’s Tacos et Cassell’s Hamburgers. Découvrez la nouvelle offre (en anglais).

« Los Angeles est une ville de rêveurs et d’entrepreneurs ; la réinvention du Terminal 1 reflète la créativité qui est au cœur de notre ville. Ce que nous avons créé avec Southwest Airlines et nos partenaires va au-delà d’un terminal connectant les passagers à leur vols – c’est une destination en soi. » – Eric Garcetti, Maire de Los Angeles

L’ouverture de ce nouveau terminal est un succès dont Unibail-Rodamco-Westfield est fier. Nourri pour la croissance du trafic aérien, le marché global du travel retail devrait atteindre 125 milliards de dollars d’ici 2023. Avec des programmes commerciaux en cours dans six aéroports majeurs aux Etats-Unis – le plus grand marché du travel retail au monde – le Groupe est stratégiquement positionné pour capturer cette croissance, aux Etats-Unis et dans la perspective d’une expansion possible aux marchés européens. Avec un puissant portefeuille de destinations de shopping sur les deux continents, partenaire de confiance pour les grandes enseignes mondiales, Unibail-Rodamco-Westfield s’appuie sur ses compétences et ses services de qualité pour renforcer l’industrie du travel retail grâce une proposition de valeur unique, pour les consommateurs comme pour les marques.